Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
11 juin 2010 5 11 /06 /juin /2010 08:38

Alors ça y est, enfin nous y voilà... Dernier week-end avant que le terrassement ne commence. Le maçon et le terrassier se sont rencontrés samedi dernier et se sont mis d'accord, ça démarre lundi à 9h30 ! Enfin, c'est ce qui est prévu...

 

La banque nous a renvoyé l'offre de prêt, il faut maintenant attendre 10 jours avant de la renvoyer, même si bien sûr, on est d'accord, mais c'est la loi.

 

Le dossier de raccordement est envoyé à ERDF, là aussi, ils ont 10 jours pour nous faire une offre, que bien entendu on ne peut refuser puisque sinon, on n'a pas d'électricité... Ca va d'ailleurs nous poser des soucis ce raccordement car le terrassier nous a dit qu'il n'y avait plus de place dans le chemin (il y a déjà 3 ou 4 maisons qui l'utilisent comme moyen de passage) donc il faut qu'on trouve une autre route... Espérons qu'ERDF sera inspiré !

 

Il nous reste maintenant à signer les devis, à choisir le poêle, pour que le couvreur mette le tuyau au bon endroit, à choisir la disposition de la cuisine, pour que le maçon mette l'eau au bon endroit, à choisir l'escalier, pour que le charpentier mette la fenêtre (ben quoi, on n'en a qu'une alors autant qu'elle soit bien placée) au bon endroit, bref, pleins de petits détails tous plus importants les uns que les autres... Tout ça plus ce à quoi on n'a pas pensé, ça fait du tracas, c'est moi qui vous le dis!

 

RV lundi pour les premières photos des vrais travaux !

 

 

Repost 0
15 mai 2010 6 15 /05 /mai /2010 09:24

 

Le nouveau défi à relever désormais, c'est HAHE, (hors d'air, hors d'eau) avant l'été, enfin avant le 31 juillet, puisque dès le 1er août, le bâtiment part en vacances, de toutes façons, la chaleur torride qui règne ici rend tout travail à l'extérieur impossible.

 

Ce timing très serré nous permettrait de commencer à bosser dans la maison en août et de ne pas nous priver les nombreuses bonnes volontés qui voudront absolument venir nous aider pendant leurs vacances.

 

Du coup, il faut que tout les corps de métiers puissent nous caser dans leur planning, donc on demande au charpentier ce qu'il en pense. Il dit que c'est peut-être jouable, mais qu'il a une grosse maison à finir d'abord et qu'il faut s'assurer avant tout que le maçon est libre. Alors on téléphone au maçon qui dit que pour lui c'est faisable mais qu'il faut aussi voir avec le terrassier. Coup de fil au terrassier qui dit pas de problème, et là, pour boucler la boucle, il faut que nous ayons l'accord du couvreur aussi. Énième coup de téléphone, et encore un oui. Waow. Bon, on croise les doigts pour que le planning du charpentier nous soit favorable et on attend avec impatience son verdict.

 

Début mai, il nous appelle et nous dit que c'est bon. Il faut commander les fenêtres au plus vite car il y a deux mois de délais pour la fabrication et se dépêcher d'aller à la banque boucler le prêt.  On a passé tellement de temps à attendre que là, ça va un peu vite pour nous, il faut qu'on se réhabitue au mouvement!

 

RV pris à la banque, on remplit des papiers, on fait des photocopies de devis, on calcule, on projette, on imagine et on se décide sur le somme à emprunter. Bref, on avance.  Les devis que nous avons datent de l'été dernier, et il faut les faire réactualiser.  Nous aimerions n'avoir affaire qu'à un seul fournisseur,, ce qui nous éviterait de courir à gauche à droite pour gagner 30 euros par ci, 100 euros par là, mais  ça semble mal engagé et il faudra sûrement que nous fassions appel à un magasin costarmoricain qui a des prix très attractifs. Ca plus la terre cuite vendéenne, les outils venus d'Allemagne ou des etats Unis, ça va en faire des frais de transport!  Enfin, les frais de port/transport sont quasiment les mêmes car les fourniseurs locaux ont des forfaits assez prohibitifs...

 

Notre dernière mission de ce mois-ci est de nous faire un planning, juste histoire de ne rien oublier, enfin, d'en oublier le moins possible, ce qui nous permettra de tout chiffrer au plus près de nos besoins.

 

Ca commence vraiment à devenir réel, même si rien n'est encore sorti de terre.. Mais au printemps, tout pousse vite

Repost 0
7 avril 2010 3 07 /04 /avril /2010 12:46

...à Pâques ou à la Saint Glinglin qu'on se disait vu comme c'était parti... Sauf que l'ABF a dû en avoir marre d'avoir notre dossier sur son bureau accompagné de mails et de coups de téléphone alors pour se débarrasser de nous, il a donné son feu vert!

Donc, ça y est on l'a ce fameux bout de papier.  On est très contents, même si la maison ne ressemble pas du tout au final à ce qu'on avait prévu au départ....

 Pour mémoire, le premier jet:

5

 

La dernière esquisse:

20100329162540853 0001.tif

 La dessinatrice aussi va être ravie de ne plus avoir à gérer notre dossier, OUF!  Enfin non, pas tout à fait « ouf » parce que le permis est assorti de prescriptions et que parmi ces prescriptions il y a la modification de la forme des fenêtres…  Il veut des hublots pour renforcer l’aspect  paquebot et donner un côté avant-gardiste à l’architecture. 

Mais non, il veut des fenêtres plus hautes que large, parce que nous repassons en architecture traditionnelle et qu’en architecture traditionnelle, les fenêtres sont plus hautes que larges comme vous pourrez le constater si vous faites un peu attention aux maisons que vous voyez... ou pas …

 

Donc encore du travail pour notre dessinatrice, elle doit en avoir ras-le-bol de ce chantier, j’espère que tous ne sont pas aussi casse-pieds, les chantiers, pas nous bien sûr !

Nous sommes allés poser le panneau ce matin, maintenant, il nous reste les deux mois au cours desquels les tiers  peuvent faire un recours pour tout mettre au point et lancer les travaux, mais on est prêts, archi prêts !

Repost 0
4 avril 2010 7 04 /04 /avril /2010 08:56

Je me rends compte que j'ai oublié de parler de la deuxième modification demandée par l'ABF, le redressement de la maison. 

Lorsque la dessinatrice lui avait présenté le projet en septembre, il avait refusé que la maison ait une orientation certes optimale, mais non rectiligne.  Elle lui avait alors suggéré les deux solutions dont j'ai parlé dans l'article 7, et il avait donné son feu vert pour l'une ou l'autre, nous "obligeant" à agrandir la maison, à revoir notre budget et nos devis, et par la même occasion à perdre 3 mois.

Une fois le permis déposé, il revient donc à la charge en nous ayant fait attendre quasiment deux mois, no comment

La dessinatrice se met en colère quand elle reçoit l'appel de l'architecte en sous chef et qu'il lui dit que "l'effort pour bénéficier du solaire passif est LOUABLE", mais qu'on doit quand même s'aligner sur la voie.

Elle insiste, argumente,  leur redit qu'une étude faite pour la maison montre que l'on perd 19% de solaire passif  en changeant l'orientation et finit par les faire fléchir et  avoir gain de cause, du moins par mail, en ce qui concerne le plein sud.  D'où l'utilité de faire appel à des gens convaincus, ils ont plus d'arguments!!  Le mail est laconique mais nous rassure, on a une trace écrite, c'est plus difficile de revenir sur sa parole quand on s'est "engagé" par écrit, enfin, ça reste à voir...

Elle essaie d'obtenir la même clémence pour le toit, mais là, il n'en démord pas, les toits plats, il n'aime pas et puis il ne va pas céder sur tout, il ne faut pas exagérer!

Illustration libre de ce qui doit être le bon goût en matière architecturale:

 

                                    434 5513 1 Bôôô                             photo-633639113813750000-2 pas bôôô 

 

Bonne nouvelle pour les carrières d'ardoises...

Repost 0
3 avril 2010 6 03 /04 /avril /2010 08:52

 

Une fois la déception et l'énervement passés, nous essayons de voir les solutions que nous avons. 

 

La dessinatrice nous conseille de faire les modifications demandées par l'ABF, car même si nous décidons de vendre le terrain pour trouver un endroit moins contraignant, le fait d'avoir un PC accordé donne une plus value au terrain.

 

Nous suivons donc ses conseils et changeons la physionomie de la maison pour plaire au dernier fan de l'architecture néo bretonne, tant qu'il ne nous demande pas des encadrements de fenêtres en granit, on s'estime heureux!

 

Elle nous envoie donc les esquisses suivantes, avec une dernière variante, le matériau utilisé pour le toit : zinc ou ardoise... Ben zinc, non? Ah, c'est plus cher? OK, bon on préfère l'ardoise alors. Ça va faire bizarre ce toit pointu en ardoises sur la partie centrale et le reste de la maison en toit terrasse... Bof, on verra bien, de toutes façons, ce n'est pas encore accepté. Si le délai de 3 mois est respecté, nous aurons la réponse le 19 avril... Plus que deux semaines à attendre en gros!

 

Cette fois encore, heureusement que la dessinatrice a fait le forcing pour ne déposer qu'une modification au PC parce que l'architecte en sous chef voulait qu'elle redépose un permis, avec bien entendu, comme la première fois, la parole de l'administration de passer en priorité... dans les faits avant trois mois quoi, comme c'est la règle finalement...

 

Donc en avant première, la version avant finale, toit en zinc super cher:

20100329162503586_0001.tif.jpg

20100329162520052_0001.tif.jpg

 

Puis la version finale finale, enfin on espère. En fait, le jeu c'est de savoir ce que Mosieur l'ABF va trouver à redire cette fois:

20100329162532805_0001.tif.jpg

20100329162540853_0001.tif.jpg

20100329162553886_0001.tif.jpg

20100329162606686_0001.tif.jpg

 

Alors autant l'orientation en biais de la maison ne se remarquait pas tant que ça avec un toit monopente, autant là, y'a une énoooorme maison avec deux petites extensions obliques on ne sait pas trop pourquoi....

Dire qu'on voulait un petit cube de110m² avec une piéce de vie/cuisine, 3 chambres, un bureau et une sdb + un garage pour mettre le bazard et une possibilité d'extension, dans un délai raisonnable et pour une somme qui nous aurait permis de manger autre chose que du riz et des pommes de terre ces 15 prochaines années...

Nous voilà embraqués dans une sacrée histoire. 

Spéciale dédicace au grand défenseur du patrimoine!!

 

 

Repost 0
11 mars 2010 4 11 /03 /mars /2010 20:43

L'avis de l'Architecte des Bâtiments de France arrive... enfin, pas le permis, mais les deux détails qu'il veut qu'on modifie pour nous accorder ce permis.

Alors tout d'abord, il souhaite que nous changions l'orientation...Euh... L'orientation, quelle orientation? Ah, mais oui, suis-je bête, il veut qu'on change l'inclinaison de la planète pour que la maison soit à la fois plein sud et parallèle aux limites du terrain qui lui, n'en a aucune des limites parallèles, mais on n'a encore eu aucune remarque sur ce sujet, qui mérite pourtant d'être traité! Ben ouais, un terrain qui n'a pas une forme géométriquement acceptable dans un périmètre classé, est-ce bien acceptable??

Enfin, je plaisante mais cet homme est décidément plein de paradoxes puisque dans le même temps, il a signé l'appel de Nancy qui dit en substance que l'enseignement de l'architecture ne peut se faire sans prendre en compte la réalité environnementale dans laquelle nous vivons.

http://www.nancy.archi.fr/appel/

 

OK, alors ça c'est fait, c'est quoi la deuxième modif?

Il veut un toit à double pente, avec une pente de 40° minimum... Là, c'est vraiment la douche froide. Au niveau budget, ça ne va jamais passer et en plus la maison est franchement moche comme ça.

On est à la fois en colère et écœurés. On a pris la peine de lui montrer les plans en septembre. Il a refusé l'orientation plein sud, mais a accepté la solution proposée par la dessinatrice. Il a aussi admis le toit, et maintenant, quasiment deux mois après la demande de permis, il décide qu'en fait ça ne lui convient plus. Tous les arguments que nous lui présentons ne le font pas fléchir, ça sera double pente ou rien...

Nous sommes vraiment dans une impasse et songeons sérieusement à revendre ce terrain, même si nous allons perdre encore du temps...

Moral pas au beau fixe donc, mais comme Nietzsche le disait « Tout ce qui ne te tue pas te rend plus fort. »

Alors que la force soit avec nous...

Repost 0
6 mars 2010 6 06 /03 /mars /2010 15:10

Maintenant, il faut attendre. Nous recevons un recommandé nous disant que l'instruction peut durer jusqu'à 6 mois, mais notre dessinatrice nous rassure en nous affirmant que le délai "habituel" n'a pas changé, et que c'est toujours 3 mois.

 

Quelques jours plus tard, nous recevons un autre recommandé car il manque des pièces...Ah bon???

 

En fait, il faut juste que Soizic Guénnoc trace une ligne sur le plan du terrain pour que l'agent de la DDE mentionne que 30 m² de notre terrain seront cédés à "titre gratuit" à la mairie si un jour il leur prenait l'envie de transformer le chemin qui longe notre terrain en vraie route. Cela reporte donc la date limite pour l'accord (ou le refus, il faut tout envisager...) d'autant...

 

Nous avions évoqué ce problème de cession du terrain à la mairie avec le notaire lors de la signature de l'acte, mais elle nous avait affirmé "Ça m'étonnerait que cette préemption se fasse sans dédommagement..." alors qu'en regardant sur le net, j'apprends qu'une mairie peut assortir la demande d'un PC à la cession gratuite de 10% du terrain à construire...Ah bon???

 

Alors de deux choses l'une, soit ce notaire ne connaît pas ce qu'Internet fournit en 2 clics et là, il faut songer à se recycler, soit c'est un lapsus et elle a voulu dire "se fasse contre un dédommagement" et je vais lui passer un coup de téléphone pour lui conseiller d'aller voir un orthophoniste et/ou un bon psy (rapport au lapsus révélateur!)

 

Un petit appel au maire me rassure, il n'y a pas de projet de transformer le petit chemin empierré en autoroute dans un futur proche... C'est déjà ça!

 

En conclusion pour utiliser une trèèèès jolie expression particulièrement populaire et que je n'ai encore jamais utilisée, aux jours d'aujourd'hui, alors que le permis est déposé depuis 1 mois et 2 semaines, on ne voit toujours rien venir (comme la soeur Anne) même si l'architecte des bâtiments de France avait dit qu'il traiterait notre dossier en 10 jours puisqu'on avait dû revoir notre copie du fait de ses exigences. Alors on attend, et pendant ce temps là, on revoit les devis et on signe pour la maison avec le charpentier, au moins, on prendra notre place dans la file d'attente...  Status Quo quoi!

 

Repost 0
27 février 2010 6 27 /02 /février /2010 16:01

Nous sommes en pleine réflexion. Le dernier projet présenté nous séduit vraiment, et nous avons une idée de ce qu'il va nous coûter car lors de nos demandes de devis, les artisans n'ont pas tenu compte du mail qui leur indiquait que nous n'allions pas faire la chambre du bas tout de suite et ont chiffré la totalité du projet. En gros, la totalité du notre budget prévisionnel est englouti juste pour le HA HE. On pèse le pour et le contre, on se dit qu'on peut éventuellement emprunter sur une durée plus longue.


Je fais du porte à porte auprès des banques et j'apprends que les taux sont quasiment les mêmes sur 15, 20 ou 25 ans. Au passage on m'informe que les banques perdent de l'argent quand elles prêtent aux particuliers et que les taux révisables, c'est beaucoup plus intéressant pour les clients. Comme je ne suis pas douée en maths, je ne prends pas le risque de contredire la jeune conseillère, mieux, je m'extasie devant la générosité de ces grands philanthropes et comme en plus j'ai bon coeur, je compatis sur leur situation difficile, puis je retourne voir ma banque qui veut bien me prêter la somme dont nous avons besoin.  Alors là, on dit banco (on ne l'a pas vraiment dit, mais on aurait dû, ce n'est pas souvent qu'on a l'occasion de dire un truc pareil...) et on demande à notre dessinatrice de préparer le dossier de demande de permis.


Le 16 janvier, je vais signer la demande. Le permis est déposé le 19 janvier. L'instruction devrait durer les 2 mois habituels, plus un troisième puisque nous sommes en zone "classée". Ensuite, il faut attendre 2 mois avant de faire quoi que ce soit, car n'importe qui peut faire un recours dans ce laps de temps. On commencera donc les travaux au plus tard en juin. J'ai vu en parcourant internet que le délais pour les zones "spéciales" était porté à 6 mois, mais la dessinatrice me rassure, l'architecte lui a dit qu'il traiterait le dossier rapidement et les 6 mois ne sont pas utilisés dans la majorité des cas.... Ah bon?  ben tant mieux dans un sens... dans l'autre, ça reste à voir...


Les plans du permis:


Le rez-de-chaussée


20100208150905870 0001.tif

L'étage:

20100208150905870_0002.tif.jpg

 

Vue Sud

20100208150905870_0006.tif.jpg

 

Vue Est:


20100208150905870_0004.tif.jpg

 

Vue Nord:

 

20100208150905870_0003.tif.jpg

 

Vue Ouest:

 

20100208150905870_0005.tif.jpg

 


Repost 0
13 février 2010 6 13 /02 /février /2010 09:48

Pour régler le souci d'orientation de la maison, nous avons donc plusieurs solutions.

On peut décider d'orienter la maison Sud-Ouest, perpendiculairement à la pente, mais ça oblige à poser les panneaux solaires au sol, et ça ne concorde plus avec notre idée d'essayer de faire la maison la plus économe possible puisque ça nous prive d'une partie de la chaleur solaire, 13% pour être exact.

 

Cela ne nous convient pas vraiment et nous attendons avec impatience les solutions alternatives. pour pouvoir orienter la maison à la fois comme l'ABF l'exige et plein sud.

 

On peut soit faire une extension au salon pour mettre la porte fenêtre au sud et faire une pièce un peu biscornue.

20100212134047136 0007.tif

20100212134047136 0008.tif

 

Le salon fait alors 9 m² de plus mais il y a un risque que l'extension fasse de l'ombre à la fenêtre de la cuisine et qu'on ne gagne en fait rien au niveau de la luminosité et de l'apport solaire. De plus, l'aspect extérieur de la maison ne nous plait pas plus que cela, et nous rejetons cette solution.

20100212134047136 0009

20100212134047136 0010

 

 

 

L'autre proposition consiste à faire les annexes parallèles à la limite du terrain et à orienter la maison plein sud. Cette fois, nous aimons beaucoup le projet, mais si nous décidons d'opter pour cette solution, nous devons construire la chambre du bas tout de suite. La maison fait au moins 20 m² supplémentaires (plus de ménage en perspective) et le budget explose. Bref, nous sommes vraiment déçus et nous repartons sans vraiment savoir que faire.

 

20100212134047136 0012

20100212134047136 0011

Repost 0
13 février 2010 6 13 /02 /février /2010 08:50

Les plans de la maison nous plaisent, le terrain est sympa, tout roule... Sauf que... nous sommes à moins de 500m d'une église classée...et que de ce fait notre projet doit être approuvé par l'architecte des bâtiments de France.

Soizic Guénnoc prend donc rendez-vous avec lui pour qu'il donne son aval et là, il refuse de nous laisser placer la maison face au sud, elle sera parallèle aux limites du terrain (ou perpendiculaire, ça dépend de quel angle on voit les choses), peu importe que nos considérations soient dictées par le bon sens, lui, le sens il le veut géométrique. Quand on sait que notre terrain n'a aucune co-visibilité avec l'église, c'est rageant.

 

Il ajoute que si on a la fibre écolo, on vit dans un appartement en ville... Imparable, et en plus, c'est lui qui a raison, puisque c'est lui qui décide.

 

Il émet aussi des doutes sur le toit monopente, qu'il « n'aime pas », sachant (encore une fois) qu'ils sont nombreux dans le village et que nos voisins directs en ont un...

Il faut donc revoir notre copie (enfin, nous on ne fait pas grand-chose à ce stade là...) et présenter quelque chose en accord avec la vision des choses de celui qui décide.

 

En ce qui concerne le toit, le monopente est désapprouvé mais sera toléré, au vu de ce qui orne les maisons voisines.

 

Soizic Guénnoc nous montre deux variantes, une avec un toit double pente, que nous n'aimons pas du tout.

 

La façade:

20100212134047136 0004

 

L'arrière:

20100212134047136 0003

 

L'autre est pourvue d'un toit terrasse qui ne nous séduit pas vraiment.

 

Vue de la façade:

20100212134047136 0006

et vue de l'arrière:

20100212134047136 0005

La maison aura donc un toit monopente, en espérant que l'architecte ne fera pas trainer notre dossier parce qu'on n'a pas respecté ses goûts...

 

Reste à trouver comment régler l'orientation de la maison, et c'est là que nous sommes contents d'avoir fait appel à une pro, car en plus de penser à pleins de petits de détails, elle nous propose plusieurs solutions, dont une nous séduit beaucoup, mais là, c'est le budget qui risque de ne pas suivre....

Repost 0

Présentation

  • : our house in the middle of our street
  • our house in the middle of our street
  • : Construction d'une MOB pas très loin des Monts d'Arrée.
  • Contact

Les artisans

our-house-in-the-middle-of-our-street

 

La dessinatrice qui ne lâche rien, Soizic Guennoc  conceptrice / dessinatrice de maisons éco-compatible dans le Finistère

Le charpentier qui charpente jusqu'en juillet pour nous, Acacia

Les fenêtres du manoir Néo Breton Quedubois

Fournisseur de matériaux BigMat

L'électricien qui a fait toute l'électricité de la maison, SAUF le chauffe-eau Elec 35

 

And last but not least, l'installateur du désormais célèbre chauffe-eau: AM.TE.HA  anciennement Abers Elec

voir 80 Les pros, y'a que ça de vrai !  

82 L'histoire du chauffe-eau qui ne chauffait pas l'eau (part 2)

86 Le retour du come back du chauffe-eau qui ne chauffait pas l'eau

87 Avant, il ne chauffait pas, maintenant, il chauffe...trop...

Recherche